Comment améliorer votre capacité d’écoute en anglais - BELS

Vérifiez les forfaits d'été!

Développer vos capacités d’écoute en anglais ici :

Travailler sur ses capacités d’écoute en anglais est le problème le plus courant pour ceux qui apprennent l’anglais – ce n’est pas quelque chose qui s’apprend. Souvent, les élèves peuvent avoir un très bon niveau de grammaire et à l’écrit, mais quand il s’agit d’écouter en anglais ou de parler, c’est une toute autre histoire. La première chose à savoir c’est qu’il est dif-ficile pour beaucoup d’améliorer ses ca-pacités d’écoute en anglais – si vous vous sentez dépassé, vous n’êtes pas seul. Et il y a aussi des astuces pour améliorer la situation. Retrouvez nos astuces ci-dessous et utilisez les pour élaborer un plan d’étude qui vous convient.

1. Développez votre aptitude à communi-quer

La première étape pour améliorer votre écoute en anglais est de veiller à ce que vous ayez le vocabulaire nécessaire pour suivre et participer à la conversation. Si le langage ne vous semble pas familier, votre souci avec l’écoute vient peut-être simplement d’un manque de vocabulaire ou de compréhension. Le meilleur re-mède pour cela sera de lire des livres, des articles, regarder des vidéos, prendre des cours pour améliorer votre aisance et votre langage fonctionnel. Le langage fonctionnel fait référence à ce qui vous permet de vous exprimer en anglais dans des situations de la vie quotidienne. Cela passe par se présenter, parler de la mé-téo, commander au restaurant, donner son opinion, son avis, expliquer des règles, se plaindre,…

2. Écouter des cours/livres audio

Cette tâche consiste à de l’écoute passive, et est idéale comme première étape dans votre apprentissage de l’anglais. Cela vous aidera à comprendre mieux les diffé-rents sons de la langue, et par consé-quent améliorer votre écoute en anglais. Vous vous comprendrez la différence entre comment les phrases sont écrites et comment elles sont prononcées. En plus de ça, vous pouvez vous entraîner à répé-ter ce qui est dit pour veiller à ce que votre prononciation soit correcte. C’est une mesure indispensable avant de pas-ser à des étapes plus difficiles.

3. S’entraîner à l’écoute active

L’écoute passive permet de s’exposer au langage, mais n’implique aucune action de votre part. Comme mentionné dans le deuxième point plus haut, l’écoute passive est utile pour se familiariser avec la langue. Une fois qu’on a passé les deux premières étapes, il est temps de commencer l’écoute active. L’écoute active est le moment où vous êtes pleinement concentré sur ce qui vous est dit. Pour développer votre capacité d’écoute en anglais de cette façon, imposer une tâche pendant que vous regardez des vidéos (faites la liste de phrases courantes ou de sujet).

Comment faire ? Voici quelques exemples :

  • Si vous étudiez les adjectifs, écou-tez des chansons en anglais et écrivez tous les adjectifs que vous entendez.
  • Si vous apprenez les verbes au passé, faites la même chose avec des chansons et des films.
  • Si vous étudiez l’anglais en rap-port avec le droit, vous trouverez des tas de termes juridiques dans les séries télévisées que vous pouvez noter dans votre carnet. Pour être encore plus efficace, vous pouvez les classer par caté-gorie, par exemple, les termes trouvés en réunion, pendant les conversations avec des clients ou au tribunal.

4. Entraînez-vous avec des personnes de votre niveau

Faites appel à des gens dans la même si-tuation que vous, qui apprennent l’anglais et entraînez-vous ensemble. C’est normal de faire des erreurs, ça fait partie de l’apprentissage. Même si vos camarades ont le même niveau que vous, cela vous sera utile car vous utilisez des expressions et réagissez aux réponses. Cela va accroître votre aisance, votre as-surance et votre rapidité de qualités d’écoute en anglais.

5. Écouter les conversations en anglais

Après avoir étudié et appris quelques phrases et expressions dans un cadre supervisé, comme en cours d’anglais, et à travers les différentes étapes mentionnées ci-dessus, il est temps d’écouter de vraies conversations.
De cette manière, vous pouvez essayer de voir comment les choses que vous avez apprises sont construites dans la réalité. Essayer de suivre une discussion entre natifs est le meilleur défi pour développer ses aptitudes d’écoute.

Si vous habitez dans un pays anglophone, faites une petite balade et essayez de capturer une conversation en anglais. Lorsque vous commencer à entendre de l’anglais, ralentissez, écoutez et testez vos compétences en essayant de deviner le sujet de discussion. Ça ne sera pas évident mais ça marche et c’est amusant.

Vous ne vivez pas dans un pays anglophone ? Assistez à des événements pour les expatriés !

6. Soyez actifs

Au lieu de seulement écouter une conver-sation, allez encore plus loin et participez. Essayez de joindre des conversations de groupe organisées par des étudiants en anglais qui souhaitent développer leurs capacités d’écoute en anglais. Quand vous parlez à des gens, vous écoutez plus attentivement et vous pensez à ce que vous allez répondre. Mettez-vous dans des situations où vous pouvez utiliser toutes les phrases et expressions que vous avez apprises. Trouvez un boulot ou un passe-temps qui vous pousse à utiliser vos aptitudes d’écoute en anglais au quo-tidien, comme échanger avec un vendeur, un réceptionniste ou dans un restaurant.

7. Pratiquez votre anglais avec des natifs

S’entraîner à parler avec de vrais natifs va stimuler vos capacités d’écoute en anglais et améliorer votre rythme et votre accent. Le meilleur moyen d’accroître votre aptitude d’écoute est simplement d’avoir des conversations sociales avec un professeur d’anglais natif plusieurs fois par semaine. Cela devrait aussi vous aider à passer votre anglais au niveau supérieur.

Vous voulez en savoir plus ? Jetez un œil à cet article pour savoir comment améliorer votre vocabulaire en anglais.

Vous souhaitez en savoir plus sur l’apprentissage de l’anglais à Malte, Gozo ou en ligne ? Écrivez-nous !